LES HOMMES RÊVENT-ILS DE MOUTONS MECANIQUES, 2019

Meuble en bois, coton, confetteis, terre. 110x60x120cm

Dans son roman Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques? , Philip K.Dick imagine une société futuriste dans laquelle la possession d’un animal est nécessaire à la reconnaissance sociale. Dans ce monde mécanico-technologique, les humains s’accrochent à leurs animaux de compagnie, derniers êtres capables de leur offrir le bonheur. Meubles à quatre pattes, décorations vivantes, le statut de ces êtres est ambigu.

Ici, il s’agit d’un détournement d’objet quotidien. Par glissement, je pense à K.Dick; j’ai parfois envie de personnifier les objets que je produis.